La loi française a rendu la garantie de responsabilité civile obligatoire pour tous les vehicules y compris les scooters. Tous dommages dont vous serez responsables envers autrui sont couverts par la responsabilité civile. La garantie responsabilité civile est moins chère en termes de primes que pour une voiture, c’est normal puisque l’ampleur des dégâts que peut causer une voiture est plus importante.

Votre assurance scooter au meilleur prix

La prime d’assurance pour scooter dépend surtout des couvertures que vous choisissez, ainsi que le fait d’avoir des malus ou des bonus. Comme pour toute assurance, votre âge, sexe, travail et utilisation du scooter seront des critères important dans le calcul de la prime d’assurance.

Choisir la meilleure offre d’assurance pour son scooter

Il faut lire attentivement votre contrat d’assurance avant de la signer, afin d’en bien comprendre les clauses et leurs étendues. Ne pas omettre d’informer votre assureur si vous serez l’utilisateur principal ou même le seul utilisateur du scooter, l’informer aussi au cas où vous savez que votre scooter sera utilisé fréquemment par une autre personne. S’il y a plusieurs personnes susceptibles de conduire votre scooter, il faudra aussi le mentionner à l’assureur.

Ces informations permettront à votre assureur de vous proposer l’offre la plus adaptée à votre profil.

Le type de scooter est un critère important pour votre assurance

Une garantie responsabilité civile est suffisante pour un ancien scooter dont la valeur est faible (une assurance multirisque est sans intérêt dans cette situation). La valeur du véhicule est toujours un critère important dans le choix des garanties avant même le calcul des primes. Mais si vous avez un scooter neuf, il est conseillé d’opter pour une couverture plus large : l’idéal sera une assurance multirisques.

L’utilité d’une assurance tout risque est très appréciée dans le cas de vol d’un scooter, l’indemnité vous permettant de vous offrir un autre scooter.

Les couvertures proposées par les compagnies d’assurance

Puisque le scooter est considéré comme un véhicule à deux roues, les garanties proposées sont assez similaires à celles proposées pour une voiture :

  • Offre standard ou offre minimum : La garantie responsabilité civile couplée à une assistance en cas de poursuite judiciaire.
  • Offre moyenne : La garantie responsabilité civile avec une assistance en cas de poursuite judiciaire, plus le dédommagement en cas de vol, plus la garantie incendie.
  • Offre multirisques : en plus des garanties de l’offre standard et moyenne, il y a une couverture pour réparer votre scooter en cas de sinistre, que vous soyez ou non responsable.

Les garanties secondaires pour une assurance scooter

Même si la garantie civile est la seule garantie exigée par  la loi, il sera toujours intéressant de connaître les autres garanties (leurs tarifs et franchises). Demandez des informations sur les offres de garanties concernant l’assistance pour déplacer votre scooter en cas d’immobilisation, les différents accessoires de votre scooter.

L’évolution du nombre et des modèles des scooters en France a poussé les organismes d’assurance à élaborer des offres adaptées aux scooters ; les organismes d’assurances font une différence claire en un conducteur de scooter et un conducteur de moto. Ces organismes jugent les deux profils distincts de part la culture, la façon de conduire et la nature d’utilisation des véhicules deux roues.

Pour les assureurs, les motards ont un certain code de principes qu’ils respectent même si ces principes ne sont pas exigés par une loi étatique. C’est pourquoi l’assurance d’un motard ne peut être la même que pour un propriétaire de scooter.

Les différences entre un scooter et une grande moto

  • Un scooter ne possède pas de boite à vitesse.
  • Conduire un scooter est possible sans permis de conduire pour moto.

Ces différences expliqueront en partie la distinction entre assurer un scooter ou une moto ( le simple exemple du permis de conduire est un critère important pour l’assureur)

Même  si les motards et les propriétaires de scooter sont dans la même catégorie des deux roues, les organismes d’assurances les mettent comme même dans deux sous catégories différentes. L’assurance pour les motards ne sera pas comme une assurance pour un conducteur de scooter, les établissements d’assurances leurs proposent des offres d’assurances différentes et distinctes.

Dans le monde des assurances basés bien sur des statistiques nationales, un motard est

- plus averti et lucide sur les routes,

- mieux équipé quand on parle de protection comme les combinaisons, gants ou même chaussures spéciales,

- n’oublie jamais de se protéger avec un casque spécial motard.

 

Par contre les conducteurs de scooters, pour les assureurs toujours, sont moins soucieux des codes ou et mesures de sécurité. Peu sont les conducteurs de scooters qui mettent des casques homologués. Un motard est donc moins difficile à assurer qu’un conducteur de scooter.

Ce n’est pas écrit sur les prospectus des assureurs, mais si vous êtes un utilisateur de scooter, vous vous apercevrez que tous les assureurs prennent les scooters comme une potentielle menace. Pour un assureur, s’il assure un scooter, il sait que n’importe qui peut l’utiliser, sans même qu’il ait un permis moto. Un utilisateur de scooter est sans expérience pour les organismes d’assurance, contrairement aux motards qui ont suivi une formation conforme et spécialisé : les motards ont l’avantage d’avoir un permis moto, véritable garantie pour les assureurs.